Dégustations des Liaisons Oenophiles
Compte rendu de la séance du 14 mai 2003

Les vins de Gigondas

                    

                    

                    

Ça c'est juste un petit clin d'oeil aux buveurs d'étiquettes. A votre santé...

Dernière dégustation, de l'année, pour notre club. Comme les Châteauneufs du Pape avaient remporté un vif succès, Je ne sais toujours pas si c'est pour leurs qualités où la facilité déconcertante avec laquelle ils rendent joyeux. J'ai décidé de rester dans le Vaucluse, à Gigondas, pour être plus précis. Là, ce n'est pas du tout la même chose, il est difficile à apprivoiser le sieur Gigondas.

Pour changer un peu, nous avons dégusté les vins par ordre croissant de prix d'achat, voici les forces en présence :
Domaine des Pallières rosé 2002
Domaine des Pallières 1999
Domaine Raspail-Ay 2000
Château Redortier 2000
Domaine des Tourelles 2000
Domaine St Damien 2000
Domaine La Bouissière 2000
Domaine St Côme 2000
Domaine du Cayron 2000
Domaine de la Bastide St Vincent 2000
Domaine Montirius 2000

Je ne sais pas si les Gigonda's 2000, sont dans une phase de fermeture, mais dur-dur de trouver quelque chose de superbe dans cette dégustation. Vous commencez un peu à me connaître, je n'aime pas me moquer du physique, encore moins dénoncer les vins que je n'ai pas apprécié lors d'une dégustation, mais là, sans délation point de salut, sinon point de compte-rendu.

Soyons tout de même, honnête, il y a trois vins qui sortent leur épingle du jeu. La découverte du jour, le domaine de St Damien, avec un joli nez de fruits rouges bien mûrs et d'épices, une bouche pleine et ample avec une finale légèrement poivrée. Une confirmation que les élevages, en partie, sous bois neuf, quand ils sont bien maîtrisés, peuvent apporter un petit plus, avec le vin du domaine de la Bouissière (Repéré par J. Dupont, il y a 3 ou 4 ans). Et la super confirmation, qu'une étoile est née à Gigondas, le vin du domaine de St Cosme, qui reprend les caractéristiques de précédent, avec des petites choses en plus. Enfin, un OVNI, qui a partagé l'assemblée, en deux camps retranchés, le vin du domaine de Montirius. Personnellement, pour l'avoir tasté, déjà deux fois précédemment, je trouve qu'il est très bien fait, un peu massif en ce moment, mais du massif fait pour durer dans le temps, il manque un peu de typicité et je lui préfère le Vacqueyras Clos de Montirius, enfin mon petit doigt me dit que l'on en reparlera.

Si vous pouvez éviter le vin de la Bastide St Vincent, sauf si vous êtes amateur de soupe de chêne, n'hésitez pas, en plus c'est cher. Je n'avais pas dit de mal, maintenant c'est fait.

Haut de page

steph.poulart@free.fr
nous attendons de vos nouvelles!
Texte et réalisation Stéphane Poulart . Mise à jour 28.05.03